La fiche produit, cet extra-terrestre du e-commerce


Lorsqu’on tient un e-commerce, on tient un business dont il faut prendre soin et, ensuite il faut faire évoluer son commerce. S’il faut encore comparer les boutiques et les e-commerces, la fiche produit fait office de vendeur qualifié.


Posséder un e-commerce ne suffit pas à faire du business. Il faut travailler le référencement naturel (le SEO), le contenu des pages du site (présentation, contact, services, etc.), la production régulière de contenu informatif (blog, ebook, dossier, etc.), mais aussi la fiche produit. Même s’il existe de nombreuses techniques de produire les fiches, mieux vaut trouver sa propre technique, travailler son propre plan et l’adapter selon les univers, sans oublier, les études des mots-clés et des champs lexicaux.

Pour vous aider dans ce travail souvent long et douloureux, voici 5 pièges à éviter pour la rédaction d’une fiche produit et son référencement naturel.

Piège n° 1 : placer sa fiche produit dans un pop-up

Aujourd’hui, les pop-up sont assimilés aux publicités. Envahissantes, désagréables, intempestives, les pop-up ont mauvaise réputation du point de vue des internautes. N’oublions pas que l’internaute est votre client, celui qui va construire votre chiffre d’affaires et faire vivre votre e-commerce. Prendre en compte ses attentes et ses aspirations vous permet surtout de le guider jusqu’au tunnel d’achat !

Côté référencement naturel, le pop-up est sujet à controverse. Le contenu du pop-up est visible par les moteurs de recherche (ou non, si vous choisissez de le cacher, mais dans ce cas, le contenu de votre fiche produit n’a aucun intérêt, nous sommes bien d’accord). Les professionnels du référencement vous donneront volontiers leurs avis sur ce sujet avec des arguments chiffrés et testés à l’appui. Pour le rédacteur, que le contenu s’affiche dans un pop-up ou non, cela n’a pas d’importance. Tout à fait entre nous, si la fiche produit pop-up était une bonne idée, on en verrait bien plus dans les e-commerces.

En revanche, il faut garder à l’esprit que votre site doit être mobile friendly. Comme il existe de nombreux types de smartphones et différentes tailles et marques de tablettes numériques, la programmation des pop-up peut être plus longue et parfois plus compliquée. L’affichage de ces fenêtres peut avoir un mauvais rendu, faisant fuir votre client. On parlera plutôt de confort pour le client…

Piège n° 2 : la rédaction désordonnée de votre fiche produit

La rédaction web est un métier à part entière. Entre les exigences des internautes qui grimpent en terme de qualité rédactionnelle et les exigences des moteurs de recherches en terme de qualité de réponses aux requêtes, vous êtes obligés d’apporter une grande cohérence à vos fiches produits. Bien entendu, vous pouvez travailler vos contenus selon des règles préétablies, mais dans tous les cas, il est fortement recommandé de garder la même structure pour les fiches produits d’un même univers.

Psychologiquement, le client est habitué à la cohérence. Souvenez-vous, tout simplement, des exercices que l’on vous imposait à l’école : les synthèses de texte, les résumés, les exercices de mathématiques, etc. Nous sommes finalement formatés pour la cohérence, même inconsciemment.

Pour pallier ce problème de cohérence, il faut travailler les champs lexicaux et un plan structurel qui peut s’appliquer à toutes vos fiches produits, et s’y tenir ! La créativité peut alors s’exprimer, à condition qu’elle le soit à chaque production de contenu.

Piège n° 3 : des fiches produits hors stratégie de contenu

La stratégie de contenu est un élément indispensable pour le référencement naturel et la production de tous vos contenus liés à votre e-commerce. Bien entendu, elle ne se limite pas à la simple production des billets de blog. Il faut également y intégrer la rédaction de vos fiches produits. Entre le plan, la cohérence et la rédaction pure se place la stratégie de contenu.

La stratégie de contenu se construit sur des réflexions, des objectifs, des suivis statistiques. Comme toute stratégie, le contenu peut être mesuré, qualifié et étudié pour une meilleure optimisation. Les leviers rédactionnels peuvent améliorer de nombreux points : la réputation virtuelle, la diffusion des informations sur les réseaux sociaux, et par extension le chiffre d’affaires. Une fois qu’un e-commerce entre dans le cercle vertueux, il est important de booster le site pour lui apporter de nouveaux contenus et maintenir le niveau attendu par les internautes.

Votre communication globale et marketing peut, si vous le décidez, mettre en avant certains produits phares de votre catalogue. Sans paraître prétentieuse, votre marque peut vanter les mérites de vos produits à travers des fiches complètes et bien rédigées.

Piège n° 4 : fiche produit, référencement et duplicate content

Toujours du point de vue du référencement naturel, la fiche produit suppose que vous vous y attardiez de manière sérieuse et rigoureuse. Oubliez carrément de copier le contenu de votre fournisseur et de le coller dans votre e-commerce. Non seulement, Google et les autres moteurs de recherches traquent ardemment le contenu dupliqué, mais en plus, ils le sanctionnent. Lorsqu’un site est placé dans une pénalité Google (on parle de pénalité Panda), il est très difficile de remonter en première page des résultats de recherches. C’est un risque dont vous pouvez aisément vous passer, pour vous et pour votre business.

Sachez également que pour appuyer votre référencement naturel, vous trouverez des pluggins ou des addons (WordPress SEO, all-in-seo, ou encore SEO experts, etc.). Ces outils vous permettent de remplir efficacement les balises de référencement. En optimisant vos balises, vous apportez une information pertinente aux internautes qui tapent des requêtes dans les moteurs de recherches. Vous gagnez en visibilité, vous augmentez votre taux de conversion et vous explosez votre chiffre d’affaires.

Les éléments SEO à remplir sont la balise Titre (meta title), la description du produit (métadescription), le mot-clé exploité et l’url simplifiée (qui peut aussi être automatisé pour gagner du temps).

Petite note : depuis quelques mois, les url peuvent contenir des accents. Exemple : page Wikipédia sur la rédaction web. Vous noterez qu’un accent et une majuscule apparaissent dans l’adresse web de cette page. Les outils ne gèrent pas forcément les accents.

Piège n° 5 : brider la parole des internautes sur les fiches produits

Un dernier piège qui pourrait vous tenter, c’est la fermeture des commentaires sur vos fiches produits. Plutôt tentant lorsque vous savez que certains produits de mauvaise qualité sont vendus sur votre e-commerce. Mais c’est un vrai piège.

D’une part, l’avis des internautes est un indicateur à surveiller pour votre réputation, et d’autre part, c’est un excellent moyen de gagner en qualité en éliminant les produits qui plombent votre catalogue. Si vous obligez vos clients à commenter vos articles ou vos services ailleurs que chez vous, vous prenez le risque de sortir sur des mots-clés négatifs (arnaque, escroquerie, etc.). Le nom de votre société ou de votre marque ne peut être associé à des mots-clés négatifs.

Pour éviter d’être poignardé dans le dos par vos clients, offrez-leur la possibilité de vous contacter directement. Répondez toujours aux commentaires négatifs. Si vous êtes dans votre droit, faites-le avec humour, si vous avez tort, présentez vos excuses et une solution à votre client. Les clients oublient volontiers le problème si vous le réglez soigneusement en tenant compte des retours d’expérience client.

Pour conclure sur les pièges de la rédaction d’une fiche produit

La conclusion sera brève :

  • évitez les fiches produits qui s’ouvrent dans un pop-up
  • travaillez un plan précis pour les fiches produits en fonction de l’univers ou de la famille
  • intégrez la rédaction de chaque fiche produit dans votre stratégie de contenu
  • misez sur des fiches produits uniques et bien rédigées par un rédacteur ou une rédactrice web
  • acceptez les commentaires et trouvez des solutions à chaque problème ou désaccord clients

Article Précédent Article Suivant

Audrey Schoettel

Rédactrice web indépendante à La Rochelle Audrey Schoettel gère Francecopywriter une agence web éditoriale. Les stratégies de contenu et les chartes éditoriales entrent dans ses compétences. Elle travaille le contenu rédactionnel selon plusieurs méthodes combinées (champs lexicaux, pyramide inversée, 3 points, etc.)

Des questions ? Contactez-nous

Suivez-nous !

Pour en savoir plus sur les rédacteurs web de Francecopywriter,
découvrez nos publications sur les réseaux sociaux.

© Francecopywriter, Tous droits réservés. Développé avec à La Rochelle, France.