Comment créer une bonne fiche produit ?


À l'heure de l'infobésité, il est temps de se pencher sur la rédaction des fiches produits. Comment la rédiger pour une plus grande efficacité ? Comment conduire l'achat et augmenter le taux de conversion ? Comment retenir votre client ? Comment mieux cibler les actions marketing ?


Créer une fiche produit peut être une tâche ardue, surtout si vous n’avez pas l’habitude de rédiger du contenu optimisé. Dans ce cas, il est important de travailler avec soin chaque fiche produit, la rendant unique et originale pour l’internaute, mais également pour les moteurs de recherche. En 7 conseils simples et facilement applicables, réalisez vos propres fiches produits pour qu’elles soient rentables et vous permettent d’atteindre votre double objectif : vendre et asseoir votre réputation en tant que leader du marché.

Conseil n° 1 : du contenu unique par tous les temps

Le contenu unique doit être votre cheval de bataille. Quel que soit votre business, vos fiches produits méritent votre attention la plus particulière. N’imaginez même pas prendre le contenu de votre fournisseur et faire un simple copier-coller dans votre site. C’est le chemin le plus rapide pour atteindre une superbe pénalité bien brillante de la part de Google Panda. Un site frappé d’une pénalité Panda est bien plus difficile à corriger que de passer du temps à l’origine de vos fiches produits.

Produire du contenu unique pour la description de votre produit est une valeur sûre pour votre référencement naturel. Une fiche produit est votre vendeur. Pour être efficace, il doit être formé, compétent, détaillé et attrayant. Votre fiche produit doit faire de même. Elle doit être précise, détaillée, ergonomique et complète.

Plus votre fiche produit sera pertinente, plus vous améliorez votre taux de conversion.

Conseil n° 2 : miser sur la description courte

Souvent négligée, la description courte peut poser problème. Que mettre dans cette description de quelques lignes ? Pour commencer, conceptualisez votre mot-clé. En quelques mots, placez votre mot-clé principal dans un contexte simple et accessible au premier coup d’œil.

Votre visiteur doit pouvoir comprendre, d’une simple lecture, ce qu’est votre produit, sans même regarder le visuel associé. Votre description doit être percutante et pertinente. La concision est votre point d’orgue pour réussir votre référencement naturel.

Conseil n° 3 : zoom sur l’ergonomie d’une page de fiche produit

L’ergonomie est importante dans un site internet en général. La page d’accueil, tout comme la fiche produit, est à soigner. Mais pour connaître le taux de conversion optimal, il faut tester la page en question. Les A/B testing donnent les résultats les plus probants pour définir l’ergonomie d’une page efficace.

La place de chaque élément comme les call-to-action, les visuels ou encore le contenu lui-même doit retenir votre attention autant que celle de votre visiteur. Pensez fluidité et logique. De nombreuses études sur les eye tracking peuvent également vous aider à bien placer vos éléments sur votre page. N’hésitez pas à fouiller sur le net pour trouver ces informations ou bien contacter une agence web spécialisée dans l’ergonomie.

Conseil n° 4 : une fiche produit dans le cadre d’une stratégie de contenu

La stratégie de contenu n’est pas destinée uniquement aux billets de blog ou bien aux contenus de vos pages de site. La création de fiches produits doit également faire l’objet d’une partie de votre stratégie.

Il faut donc prévoir des travaux sémantiques par univers puis construire un plan (pour chaque univers ou non, selon ce que vous avez défini dans votre stratégie de contenu). La partie rédactionnelle sera à entamer après tous les travaux préliminaires. D’autres éléments sont également à travailler pour rédiger une fiche produit efficace.

Conseil n° 5 : une fiche produit bien renseignée

Après avoir travaillé le contenu et les champs lexicaux, le content marketing, il vous reste maintenant à indiquer les éléments nécessaires pour renseigner correctement votre client en quête d’un produit que vous souhaitez lui vendre. Pour le renseigner au mieux, quelques éléments doivent apparaître sur votre fiche produit et notamment :

  • Le stock : rassurant et indicatif, cela permet au client de savoir si le produit est bien disponible en ligne.
  • La livraison : obligatoire depuis peu sur tous les sites internet, le montant de la livraison doit apparaître clairement sur la fiche produit. L’indiquer rassure également le client et clarifie les éléments liés à la livraison.
  • Les déclinaisons : qu’il s’agisse de couleurs, de tailles ou de formes, prévoyez une liste déroulante plutôt qu’une fiche par déclinaison. D’une part, cela vous fera plus de travail, et d’autre part, cela permettra à vos visiteurs de se repérer et de comparer les différentes déclinaisons.

Conseil n° 6 : des photos de qualité

Proposer des photos de qualité est devenu indispensable et pourquoi pas en 3D (ou une vidéo si possible). Les visuels sont des éléments accrocheurs, qui retiennent l’attention des internautes. Il est donc nécessaire de présenter des photos de très bonne qualité. Ce conseil s’applique, quel que soit le type de votre boutique. La vente est une affaire de visibilité et de marketing.

Évitez autant que possible de reprendre les visuels de vos fournisseurs (tout comme le contenu d’ailleurs). Bien entendu, de belles photos nécessitent un investissement initial important. Plusieurs solutions sont exploitables pour de beaux visuels sur votre site :

  • les services d’un photographe professionnel spécialisé dans les photos de business
  • le faire vous-même en utilisant un appareil performant et une tente
  • confier la réalisation des visuels à une personne en interne
  • faire un partenariat avec d’autres boutiques pour un contrat chez un professionnel

Méfiez-vous des propositions à bas coût et demandez toujours un book ou un portfolio pour juger des travaux déjà réalisés par le professionnel que vous avez choisi.

Conseil n° 7 : intégrer le cross-selling dans la fiche produit

Le croos-selling est un outil souvent intégré dans les pluggins marchands. Les « ventes croisées » sont des propositions de produits complémentaires ou assimilés. Souvent, les propositions faites sont basées sur les produits dans la même famille ou tirées des commandes des autres internautes. On parle de « produits fréquemment achetés ensemble ».

Mais il est possible d’aller plus loin et d’étudier des cross-selling intelligents.

Exemple : votre achat concerne un appareil photo de grande qualité. Les produits complémentaires peuvent être :

  • une housse de protection ou de transport
  • un zoom pour des photos plus précises
  • une carte mémoire adaptée
  • une batterie supplémentaire
  • un trépied
  • un chargeur portable
  • un stabilisateur
  • un adaptateur de plateau
  • un flash supplémentaire
  • un réflecteur de lumière,
  • etc.

Dans certains plugins, le chargement des produits complémentaires n’est pas aléatoire. Il demande une action manuelle du webmaster. Cela demande du temps, de la réflexion et des ressources. Mais plus vous serez précis dans chacune de vos fiches produits par rapport à vos concurrents, plus vous installerez un climat de confiance avec vos clients. Soyez présent intelligemment, discrètement et utilisez votre fiche produit pour guider vos clients dans leurs achats.

Pour vous inspirer, voici quelques exemples de fiches produits

Article Précédent Article Suivant

Audrey Schoettel

Rédactrice web indépendante à La Rochelle Audrey Schoettel gère Francecopywriter une agence web éditoriale. Les stratégies de contenu et les chartes éditoriales entrent dans ses compétences. Elle travaille le contenu rédactionnel selon plusieurs méthodes combinées (champs lexicaux, pyramide inversée, 3 points, etc.)

Des questions ? Contactez-nous

Suivez-nous !

Pour en savoir plus sur les rédacteurs web de Francecopywriter,
découvrez nos publications sur les réseaux sociaux.

© Francecopywriter, Tous droits réservés. Développé avec à La Rochelle, France.